« mardi 25 oct 2011. Premier atelier de l’année. Ecoute du Tchoutchou de juin, montage sonore en ligne sur le site du Nouvel Olympia fait à partir des textes écrits dans le train touristique à travers la ville. Léa rappelle son parcours pour les nouveaux. L’écrivain socle, fondement de l’atelier, c’est Georges Perec qui déploie tout ce que l’on peut faire avec l’écriture.

Autobiographie (W)

Contraintes très formelles ( La disparition, les revenentes)

Choses plus sociologiques : le journalisme ne parle que de choses extraordinaires. On oublie l’infra ordinaire, le quotidien. Aujourd’hui décrire le plus exhaustivement possible le chemin parcouru pour venir au théâtre. 8 lignes maximum »

 Le compte-rendu ci-dessus est l’œuvre de Catherine, une participante de longue date passionnée par les mots, la langue, la littérature mais ce jour là, il y avait des nouveaux aussi, des revenants mais pas de la famille des fantômes. J’ai récupéré les textes écrits, Karine les a tapés, j’avais cette idée derrière la tête, faire un blog qui rendrait compte de l’activité de l’atelier et le premier article ce serait ça : tous les textes écrits le premier jour de l’atelier de cette saison 2011-2012.

 Bon du coup c’est un très long article. Ce ne sera pas toujours comme ça.

Publicités