Dans l’état d’urgence, le secret

  

L’année dernière quand on a fait l’atelier on était le lendemain du jour du Bataclan. Cette année on est la veille du jour de la commémoration du un an. Nous sommes le samedi 12 novembre 2016 et il est midi au quatrième étage du Theatre Olympia à Tours. Je ne pensais pas que nous serions autant, je crois que nous sommes 14 avec moi et 15 au total avec Jean Frédéric de la sécu. 

C’est donc la deuxième saison ou un samedi par mois je propose d’écrire de 10h00 à 18h00 à partir de thèmes ou d’idées qu’ont fait naitre en moi les pièces programmées par le CDRT au Theatre Olympia.
Depuis le dernier atelier j’ai vu Presque l’Italie écrit par Ronan Cheneau, Paratonnerres écrit par Marc Antoine Cyr et j’ai entendu Seasonnal Affective Disorder écrit par Lola Molina. Chacun de ces auteurs ont travaillé de près avec les metteurs en scène et les acteurs.
Aujourd’hui j’ai proposé qu’on écrive dans un état d’urgence un texte pour un metteur en scène. Ce texte comporte un ou des personnages et l’un d’entre eux est dépositaire d’un secret qu’il veut dire.

Pour ça j’ai proposé
1/ une liste de titres
2/ choisir 4 des titres de la liste et composer la distribution des personnages, comme on trouve dans les didascalies des pièces de théâtre classique.
3/ choisir 2 des quatres titres et pour chaque personnage décrire les 4 photos les plus importantes pour chacun. 
4/ choisir 1 des deux titres, choisir un des personnages et écrire ce qu’il voudrait dire. 
5/ écrire un dialogue en utilisant l’exercice oulipien de la boule de neige.
Là on en est à la 4, après je vais laisser une demi heure aux participants pour qu’ils se proposent un assemblage et à 17h00 on ira en salle de répétion pour lire.

Prochain atelier samedi 17 décembre à 10h00.

Publicités