Marcelle, immobile

Aujourd’hui nous sommes le samedi 11 mars et comme souvent le samedi il fait beau et donc là encore je dis bravo et merci aux 16 FEMMES qui sont venues écrire toute la journée enfermées dans la boite noire du théâtre . Oui parce qu’aujourd’hui on est carrément sur le plateau du théâtre Olympia 37000 Tours.

Aujourd’hui on va écrire des poèmes d’amour, si si, ouais ouais et on va utiliser les formes fixes avec des contraintes de malade qu’affectionnent les OULIPIENS. J’en ai choisi 4, la première forme s’appelle le rondel, la deuxième la villanelle, là au moment ou je vous parle on en est à la villannelle  après on fera un pantoum et après une sextine. J’ai choisi cet ordre en pensant aller du plus facile au plus difficile ou du plus court au plus long. Quoiqu’il en soit on prend 30 minutes pour écrire et autant de temps qu’on veut pour lire.

Le truc c’est qu’on hurle nos textes dans la salle Bernard-Marie Koltès mais vraiment sans précaution pour nos cordes vocales. On forme un groupe d’Heavy Metal Poétique.

Publicités